contact la bourse aux skis Besoin d’aide ? Nous répondons à toutes vos questions du lundi au samedi de 10h à 20 h au 04-26-25-04-04 et par mail

CHOISIR SON MATERIEL DE RANDONNEE

Vous cherchez à vous équiper en matériel de randonnée pour la saison d'hiver : "Comment bien choisir son équipement (skis - chaussures - peaux et couteaux) ?".

Notre équipe la Bourse aux skis est là pour vous aider et vous guider dans votre choix.

Tout d’abord, vous devez avoir une bonne connaissance de votre niveau afin de ne pas sur ou sous évaluer la technicité du matériel choisi.

En effet un matériel trop technique par rapport à votre niveau peut vous empêcher de prendre du plaisir, et inversement un matériel qui ne serait pas assez technique pour un bon skieur pourrait être un frein au plaisir ressenti durant votre séjour au sport d’hiver.

N’hésitez pas à prendre contact avec l’un de nos conseillers si vous rencontrez des difficultés dans votre choix.

Choix du ski de randonnée

Le ski de randonnée permet d'évoluer à ski sur des zones non aménagées, une façon de se retrouver plus proche de la montagne et de la nature sans utiliser les remontées mécaniques afin d’avoir un sentiment plaisant de liberté.

Les skis utilisés sont très proches des skis alpins, ils sont généralement allégés pour faciliter l'effort dans les montées. Ces skis s’utilisent avec des peaux de phoques permettant d’adhérer à la montée sans altérer la glisse.

Si vous recherchez un ski maniable prenez une taille de ski entre 5 cm et 10 cm en-dessous de votre taille.

Si vous recherchez un ski vraiment destiné à la montée, il faudra privilégier un ski léger et fin entre 76 mm et 80 mm au patin.

Les personnes recherchant à prendre plus de plaisir en descente privilégieront un ski plus large, à leur taille ou plus grand parfois, avec une largeur au patin entre 90 et 100 mm.

Attention toutefois, qui dit ski large dit forcément plus lourd et donc plus difficile et physique à la montée.

Quelques détails sur les types de pratiques

Les skis de randonnée classiques

Ils sont parfaitement adaptés aux longues distances et malgré leurs poids légers, ils conservent une bonne skiabilité.

Les skis typés compétition dit "d’alpinisme"

Ils sont très légers pour effectuer des montées rapides, ils sont souvent très fins et donc difficiles en maniabilité lors de la descente. Ces skis sont aussi plus fragiles car ils sont allégés au maximum et sont souvent très chers à l’achat.

Les skis de Freerando, typés "Freeride"

Ils sont plus larges et plus lourds en montée mais bénéficient d'un meilleur comportement dans les descentes et surtout en poudreuse.

Choix de la fixation

Comme pour les chaussures il existe deux types de fixations de randonnée sur le marché. Pour le choix de la fixation il est important de bien cibler votre pratique : plutôt "montée" avec une fixation légère à insert ou plutôt "descente" avec une fixation robuste de type alpine "débrayable".

La fixation de type alpine

Dites à plaques ou aussi débrayable, sont de véritables fixations de skis avec un système pouvant libérer le talon à la montée.

Plus lourdes que celles à insert elles ont la particularité d'être idéales en descente car plus de maintien et plus confortables.

En résumé, ces fixations sont très proches de celles que l'on retrouve sur nos skis alpins.

La fixation à inserts classiques (LT Low Technology)

Elles sont idéales à la pratique de par leur légèreté, des poids "plumes" parfaites pour la montée mais aussi efficaces dans la descente.

Certes ce ne sont pas des fixations de types alpines mais celles-ci sont de plus en plus confortables en descente, elles sont même de plus en plus équipées de stop skis.

Qui dit fixations à inserts dit obligatoirement chaussures à inserts.

Choix des chaussures

Dans un premier temps vous devez choisir vos chaussures en fonction des fixations que vous avez sur vos skis.

Soit des chaussures avec des ergos pour le système à insert, soit une chaussure de ski alpin qui s'adaptera sur les fixations à plaques débrayables.

Idéales pour débuter car vous pouvez garder vos chaussures de skis de piste et commencer à pratiquer en limitant votre budget aux skis et fixations.

On choisira donc sa chaussure en fonction de sa pratique.

Certains privilégieront la tenue et la maniabilité pour la descente et d'autres favoriseront la légèreté pour la performance à la montée.

Les chaussures que l'on trouve sur le marché ont deux types de position : montée en mode déverrouillé laissera tout le débattement nécessaire pour l’ascension et la position descente où la chaussure sera verrouillée avec une rigidité identique à celle du ski traditionnelle pour une maniabilité parfaite.

Choix des peaux

Le terme "peaux de phoques" vient du fait que les premières peaux utilisées par les Inuits dans les ascensions de sommets étaient réellement des peaux de phoques.

Celles-ci avaient un grand succès car les poils de phoques tous orientés dans le même sens permettaient à la fois une bonne glisse et une très bonne retenue dans la montée.

Aujourd'hui les peaux sont fabriquées en matières synthétiques, en mohair (peau composée de poils de chèvre alpine).

Peaux en mohair

La peau est composée d'un tissu mohair et de poils de chèvre alpine. Cette matière naturelle offre des caractéristiques optimales en tant que peau autocollante et offre tout de même une très bonne glisse.

Peaux synthétiques

La peau synthétique est basée sur un tissu 100 % nylon. Ce sont des peaux super résistantes dans le temps, l'effet anti-recul est excellent, cependant la glisse est plus réduite qu'avec une peau en mohair.

Peaux Mixte

C'est un mélange de synthétique et de mohair ce qui offre une bonne glisse et une excellente retenue.

Pour choisir les bonnes peaux prenez comme référence la largeur de votre patin et optez pour des peaux suffisamment larges, faites-les recouper à la forme et à la taille de vos skis.

Choix des couteaux

Les couteaux sont utilisés en montée lorsque l'adhérence des peaux ne suffit plus, si la neige est très dure ou la pente trop raide.

Pour choisir la taille de vos couteaux prenez la largeur du patin des skis et ajoutez quelques millimètres afin que les couteaux ne frottent pas contre les champs des skis.

Attention tous les couteaux ne s'adaptent pas sur toutes les fixations, donc si vous avez le moindre doute, n'hésitez pas à nous contacter et à demander conseil.

L'équipe la bourse aux skis